YHWH Jéhovah, Sa Parole, Ses Serviteurs, Son Esclave
BIENVENUE sur notre forum dédié à YHWH (Jéhovah)
N'hésitez pas à vous inscrire, cela prend 2mn et vous pourrez participer immédiatement à tous nos forums de discussion...Un Huis-Clos est également disponible pour nos frères du Christ.
Alors, à tout de suite!


Discussions constructives entre chrétiens reconnaissant YHWH comme leur Père et Jésus-Christ comme leur Sauveur.
 
AccueilFAQS'enregistrer

Partagez|

Quelques commentaires sur le sacrifice d’Abraham. (Genèse 22, 1-19.)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité



Message n°1
MessageSujet: Quelques commentaires sur le sacrifice d’Abraham. (Genèse 22, 1-19.) Ven 7 Fév - 4:53

Histoire de situer le contexte, voici le début du passage en question :

« Or il arriva […] que Dieu éprouva Abraham et lui dit : “Abraham ! Abraham !” Celui-ci dit : “Me voici.” Et il dit : “Prends ton fils, ton bien-aimé, que tu aimes, Isaac, et pars vers la haute terre et offre-le pour le sacrifice sur l’une des montagnes que je te dirai.” » (Gn 22, 1-2.)

Je ferai part de mes ressentis sur la lecture de ce passage. Sentez-vous libre de vous exprimez aussi là-dessus !


Dernière édition par Yoméreaï le Ven 7 Fév - 4:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message n°2
MessageSujet: Re: Quelques commentaires sur le sacrifice d’Abraham. (Genèse 22, 1-19.) Ven 7 Fév - 4:54

Une première chose qui a retenu mon attention, c’est comment Abraham parle à ses deux serviteurs qui l’accompagnèrent durant le voyage jusqu’à la montagne du sacrifice (v. 3). En effet, à proximité de la haute terre (v. 4), il s’exprime ainsi : « Demeurez ici avec l’ânesse ; l’enfant et moi, nous irons jusque-là et après nous être prosternés nous retournerons vers vous. » (V. 5) Vous ne remarquez pas un truc ? Abraham, bien qu’ayant connu l’ordre de Dieu de sacrifier Isaac, a dit avec assurance : « Nous retournerons vers vous. » Ce « nous », c’est Isaac et lui ! Pourquoi ? Eh bien, parce qu’il a estimé que la promesse de Dieu concernant Isaac — « c’est par Isaac qu’une descendance sera appelée de ton nom » (21, 12) — ne pouvait être annulée, et qu’ainsi il relèverait son bien-aimé d’entre les morts. Alors, la promesse serait accomplie, tout en ayant accompli l’acte de foi que réclamait ce sacrifice. Abraham ne connaissait pourtant pas encore le dénouement que Dieu lui réserva. (Cf. le commentaire d’Hb 11, 17-19 à ce sujet.) Mais, en conclusion, sa foi en la promesse de Dieu a vaincu la mort.
Voilà une belle foi ! Avons-nous une telle foi que nous puissions dire : « Ce sera ainsi, puisque Dieu m’a promis telle chose », même si ça peut paraitre démesuré ? Pour terminer, j’aimerai citer Paul à ce sujet : « Pourtant, forts de ce même esprit de foi dont il est écrit : “J’ai cru, c’est pourquoi j’ai parlé”, nous croyons, nous aussi, et c’est pourquoi nous parlons. Car nous le savons, celui qui a ressuscité le Seigneur Jésus nous ressuscitera nous aussi avec Jésus et il nous placera avec vous près de lui. » (2 Co 4, 13-14.) Amen ! Maranatha !
Ce week-end, si Dieu le veut, je me pencherais plus en détail sur la raison pour laquelle Dieu a finalement fait épargner Isaac.
Revenir en haut Aller en bas
Jesiusflisdedeiu

avatar

Nbs de messages postés : 199
Inscrit(e) depuis le : 18/01/2014

Message n°3
MessageSujet: Re: Quelques commentaires sur le sacrifice d’Abraham. (Genèse 22, 1-19.) Ven 7 Fév - 5:54

Jacques 2:18 Toutefois, quelqu’un dira : “ Tu as de la foi, et moi j’ai des œuvres. Montre-moi ta foi en dehors des œuvres, et moi je te montrerai ma foi par mes œuvres  ”


 19  Tu crois qu’il y a un seul Dieu  ? Tu fais bien. Et pourtant les démons croient et frissonnent 


. 20  Mais veux-tu savoir, ô homme vain, que la foi en dehors des œuvres est inactive ? 


21  Abraham notre père n’a-t-il pas été déclaré juste par des œuvres après avoir offert Isaac son fils sur l’autel ? 


22  Tu vois que [sa] foi travaillait avec ses œuvres et que par [ses] œuvres [sa] foi a été rendue parfaite 


 23  et que s’est accomplie [cette parole de] l’Écriture qui dit : “ Abraham eut foi en Jéhovah*, et cela lui fut compté comme justice  ”, et il fut appelé “ ami de Jéhovah*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message n°4
MessageSujet: Re: Quelques commentaires sur le sacrifice d’Abraham. (Genèse 22, 1-19.) Sam 8 Fév - 6:35

Oui, c’est un très bon rappel sur comment se manifeste la foi.
Revenir en haut Aller en bas
Jesiusflisdedeiu

avatar

Nbs de messages postés : 199
Inscrit(e) depuis le : 18/01/2014

Message n°5
MessageSujet: Re: Quelques commentaires sur le sacrifice d’Abraham. (Genèse 22, 1-19.) Sam 8 Fév - 14:52

.

ceux que beaucoup oublier c'est que nous seront juger selon les oeuvre de la Foi ; et non les oeuvre de la Loi c'est a dire les oeuvre du code écrit

2 cor 3:6 d’une nouvelle alliance, non d’un code écrit , mais de [l’]esprit, car le code écrit condamne à mort, mais l’esprit rend à la vie ! 

Romain 3:20 Par les œuvres de [la] loi, donc," NULLE "chair ne sera déclarée juste devant lui, car par [la] loi [vient] la connaissance exacte du péché 

1 jean 5:4 parce que tout ce qui est né de Dieu est vainqueur du monde . Et voici la victoire qui a vaincu le monde : notre foi

13 Je vous écris ces choses pour que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui mettez votre foi dans le nom du Fils de Dieu ! son nom Nouveaux Révélation 3:12

Isaïe 40:6 Écoute ! Quelqu’un dit* : “ Crie ! ” Et l’on a dit : “ Que crierai-je ? ”

Alors,oui il vous faudra beaucoup de Foi ! en le Fils de L'homme celui qui sera !

Galates 3:22 Mais l’Écriture a enfermé toutes choses ensemble sous le péché, pour que la promesse provenant de [la] foi envers Jésus Christ soit donnée à ceux qui exercent la foi



.
Revenir en haut Aller en bas
fleur des champs

avatar

Nbs de messages postés : 715
Inscrit(e) depuis le : 14/02/2012
Mon age : 23
Où je me trouve Où je me trouve : Sur une île de Cham ^^

Message n°6
MessageSujet: Re: Quelques commentaires sur le sacrifice d’Abraham. (Genèse 22, 1-19.) Lun 10 Fév - 5:13

De très bons commentaires ! Smile

Abraham avait vraiment une très grande foi . Il avait confiance en la promesse de Dieu de bénir son premier né .

Pourquoi Jéhovah a finalement empêché Abraham de tuer son fils ?
Quand on lit cette histoire , qu'on essaie de se mettre dans la situation d'Abraham , on peut trouver cette scène chocante , voir même horrifiante .
En gros, Dieu demandait à Abraham de tuer son fils premier né qu'il aimait tant .

Evidement, un Dieu Amour n'allait pas demander réellement à son serviteur de sacrifier son fils . Mais , par amour Dieu lui même à sacrifier le sien, son Fils premier né .
Avec ce passage d'Abraham et de son fils on se rend mieux compte de ce qu'a dû ressentir Dieu en laissant son Fils Jésus, mourir sur un poteau, comme un pécheur .

Merci Jéhovah ! Merci Jésus !

_________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gouttes-de-rosee.e-monsite.com/
Invité
Invité



Message n°7
MessageSujet: Re: Quelques commentaires sur le sacrifice d’Abraham. (Genèse 22, 1-19.) Mar 11 Fév - 3:52

Tout à fait Fleur des champs !
À la lecture de ce récit, on comprend donc que la foi d’Abraham a été effroyablement éprouvée. Bien que Dieu fît épargner Isaac, la foi d’Abraham correspondait à la plus grande et terribles des obéissances pour hériter de la bénédiction. C’est pourquoi Dieu parle de cet acte pourtant annulé comme un fait accomplit : « Maintenant j’ai su que tu craignais Dieu et que tu n’as pas épargné ton fils bien-aimé à cause de moi. » (Gn 22, 12) Finalement, cette foi par laquelle « cela lui fut compté comme justice » (15, 6) était suffisante pour recevoir la bénédiction : c’est Dieu lui-même qui se chargera du sacrifice, selon la foi d’Abraham notre père. Celui-ci dit en effet à son fils : « Dieu verra par lui-même le mouton pour le sacrifice, mon enfant. » (Id. 22, 8.) Et Dieu a vu par lui-même le mouton. Isaïe a prophétisé : « Il a été mené comme un mouton à l’abattage, et comme un agneau muet devant son tondeur, il n’a pas ouvert sa bouche. » (Is 53, 7.) C’est un Juste qui « porta lui-même les péchés de beaucoup », dont l’ « âme fut livrée à la mort » (v. 12) : Jésus, le Christ. La voix du ciel lui rendit témoignage, en disant : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé ; c’est en lui que j’ai pris plaisir. » (Mt 3, 17 // Mc 1, 11 // Lc 3, 22.)
En conclusion, comme Fleur des Champs l’a expliqué, Dieu n’a pas permis que son vieil ami mette à mort son fils Isaac, car la foi seule accorde la bénédiction. Il ne voulait pas que ce fût un homme qui eût à subir une telle chose. En effet, c’est le Père céleste lui-même qui prévoyait d’accomplir un tel sacrifice quelque deux mille ans plus tard : Dieu lui-même n’a pas épargné son Fils, son bien-aimé qu’il aimât, Jésus, afin que seule la foi soit réclamée à tous pour recevoir la bénédiction éternelle (Jn 3, 16), dont le prototype était Abraham. Oui, on peut rendre grâce à Dieu et au Seigneur Jésus de nous avoir tout donné. Ils nous tendent la main, la saisirons-nous ?
J’ai remarqué plusieurs similitudes entre le sacrifice d’Isaac et de Jésus. J’en parlerai dans la semaine, si Dieu me le permet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message n°8
MessageSujet: Re: Quelques commentaires sur le sacrifice d’Abraham. (Genèse 22, 1-19.) Sam 15 Fév - 19:05

Bonjour,
En lisant ce passage dramatique, je me rends compte que le sacrifice d’Isaac nous renseigne sur les conditions de la mise à mort de la descendance promise, Jésus-Christ.
On lit par exemple : « Abraham prit le bois du sacrifice et en chargea Isaac son fils » (Gn 22, 6). N’est-ce pas d’un bois — celui de la croix — que Dieu chargea Jésus son Fils ?
Le récit nous apprend aussi qu’Abraham lia Isaac son fils (verset 9)… tout comme le Juste a été lié par les clous : « Ils ont percé mes mains et mes pieds », déclare la prophétie à son sujet (Ps 22, 17 ; cf. Jn 20, 24-25).
Puisqu’il est écrit qu’« Abraham tendit la main pour prendre le couteau pour égorger son fils » (Gn 22, 10), on comprend que le sang d’Isaac devait être versé. Seulement, ce sera le sang pur du « mouton » vu par Dieu, Jésus, qui sera versé pour nous purifier.
Le feu est le moyen par lequel l’holocauste a lieu — le sacrifice total : Christ sera offert entièrement en rançon ; sa mort est issue d’une division, d’un conflit parmi les Juifs de sa génération (cf. Lc 12, 49).
Finalement, après avoir fait épargner Isaac, le Seigneur a montré que c’est bien lui-même qui verra le mouton pour le sacrifice. En effet, en type, nous lisons : « Levant les yeux Abraham vit, et voici qu’un bélier était retenu dans un arbre sabek par les cornes. Et Abraham s’avança et prit le bélier et l’offrit pour le sacrifice à la place d’Isaac son fils. » (Gn 22, 13.) Certains témoins chez les commentateurs anciens ont vu le mot « suspendu » à la place de « retenu ». Abraham n’a-t-il pas vu le jour du Fils, notre Seigneur, suspendu à un poteau pour nos péchés ? C’est pourquoi le lieu de la scène s’appelle prophétiquement « Le-Seigneur-a-vu, de sorte qu’on dit aujourd’hui : sur la montagne “Le Seigneur s’est fait voir”. » (Verset 14.) Car en Jésus, le Seigneur a vu au mouton pour couvrir nos péchés, et il s’est également fait voir (Jn 14, 8-11 etc.), Dieu béni pour l’éternité ! Amen !
*
*             *
Bon, voici la « big » conclusion de ce sujet. Ce n’était pas pour rien qu’autrefois les juifs lisaient ce récit en parallèle du récit de la Pâque, puis que les chrétiens ont repris cette coutume pour célébrer la passion, la crucifixion et la résurrection du Fils de Dieu. Ce récit nous invite à réfléchir sur l’action de Dieu, la délivrance (cf. Is 53, 1) : « Ô Seigneur, qui a cru notre rapport ? Et le bras du Seigneur, à qui a-t-il été dévoilé ? » Dieu a dévoilé son « bras » — son action, en donnant un Fils en rédemption de nos fautes, selon la bonne nouvelle. Loin de sa pensée de réclamer un tel sacrifice de notre part. La seule chose qu’il nous demande, c’est de vivre par la foi, d’avoir confiance au « rapport » de l’Évangile, comme Abraham. Il est grand notre Père, notre Dieu. Il a tout fait pour nous : ayons confiance en lui, et dans le Fils qui a été relevé d’entre les morts, lui qui est l’assurance de notre délivrance et de notre réveil d’entre les morts ! Alleluia !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Message n°9
MessageSujet: Re: Quelques commentaires sur le sacrifice d’Abraham. (Genèse 22, 1-19.)

Revenir en haut Aller en bas

Quelques commentaires sur le sacrifice d’Abraham. (Genèse 22, 1-19.)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1