YHWH Jéhovah, Sa Parole, Ses Serviteurs, Son Esclave
BIENVENUE sur notre forum dédié à YHWH (Jéhovah)
N'hésitez pas à vous inscrire, cela prend 2mn et vous pourrez participer immédiatement à tous nos forums de discussion...Un Huis-Clos est également disponible pour nos frères du Christ.
Alors, à tout de suite!


Discussions constructives entre chrétiens reconnaissant YHWH comme leur Père et Jésus-Christ comme leur Sauveur.
 
AccueilFAQS'enregistrer

Partagez|

SAURIEZ-VOUS EXPLIQUER ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lepetiqohéleth



Nbs de messages postés : 2633
Inscrit(e) depuis le : 03/12/2010
Où je me trouve Où je me trouve : L'ultra-périphérie européenne

Message n°1
MessageSujet: SAURIEZ-VOUS EXPLIQUER ? Sam 21 Juil - 1:44

Dans ce fil je propose qu'on réfléchisse sur des questions qui ne sont pas de sujets doctrinaux. Quand on estime qu'une question a été suffisamment répondu, alors on passe à une autre question.

Pourquoi l'offrande d'Abel était-elle agréée et pas celle de Caïn même si c'est lui qui a eu l'initiative en premier ?

_________________________________________________
Heureux les pacifiques, puisqu’ils seront appelés ‘ fils de Dieu ’. Mat 5: 9 Soyons tous des faiseurs de paix sur ce forum en particulier les membres oints pour que l'expression "fils de Dieu" ne leur soient pas arrachée !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jehovahyhwh.org
Invité
Invité



Message n°2
MessageSujet: Re: SAURIEZ-VOUS EXPLIQUER ? Sam 21 Juil - 3:06

Car « Abel a offert à Dieu un sacrifice de plus grande valeur que celui de Caïn » (Hb 11. 4).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message n°3
MessageSujet: Re: SAURIEZ-VOUS EXPLIQUER ? Sam 21 Juil - 3:21

oui mais pourquoi de plus grande valeur ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
fleur des champs

avatar

Nbs de messages postés : 715
Inscrit(e) depuis le : 14/02/2012
Mon age : 24
Où je me trouve Où je me trouve : Sur une île de Cham ^^

Message n°4
MessageSujet: Re: SAURIEZ-VOUS EXPLIQUER ? Sam 21 Juil - 17:29

C'est par la foi qu'Abel offrit à Dieu un sacrifice (Héb 11:4)

Il est possible qu'il comprenait que pour que ses péchés soient pardonnés, du sang devait être versé. Voilà pourquoi il offrit en sacrifice "quelques premiers nés de son petit bétail" (Gen 4:4)

Ce n'est pas par hasard si YHWH a regardé "avec faveur Abel et son offrande".

_________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gouttes-de-rosee.e-monsite.com/
Invité
Invité



Message n°5
MessageSujet: Re: SAURIEZ-VOUS EXPLIQUER ? Sam 21 Juil - 18:59

fleur des champs a écrit:
C'est par la foi qu'Abel offrit à Dieu un sacrifice (Héb 11:4)

Il est possible qu'il comprenait que pour que ses péchés soient pardonnés, du sang devait être versé. Voilà pourquoi il offrit en sacrifice "quelques premiers nés de son petit bétail" (Gen 4:4)

Ce n'est pas par hasard si YHWH a regardé "avec faveur Abel et son offrande".
Oui c'est bien trouvé ça ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message n°6
MessageSujet: Re: SAURIEZ-VOUS EXPLIQUER ? Sam 21 Juil - 19:57

oui c'est pas mal effectivement Smile comme ça je dirais qu'il manque encore une raison.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message n°7
MessageSujet: Re: SAURIEZ-VOUS EXPLIQUER ? Sam 21 Juil - 22:53

C'est les premiers sacrifice d'animaux offert à Jéhovah, de surcroît qui n'ont pas été imposés par Jéhovah. En offrant les premiers né de son bétail, Abel démontrait qu'il avait déjà compris la signification de Genèse 3: 15

Genèse 4:. 4 Mais quant à Abel, il apporta, lui aussi, quelques premiers-nés de son petit bétail, et même leurs morceaux gras
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message n°8
MessageSujet: Re: SAURIEZ-VOUS EXPLIQUER ? Sam 21 Juil - 22:59

Par "lui aussi" c'est à dire que donc il faisait comme quelqu'un d'autre, pas son frère ça on le sait alors comme qui?

Adam? et comment savait il pour Genèse 3:15 vu que Dieu parlait à satan pas à Adam?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message n°9
MessageSujet: Re: SAURIEZ-VOUS EXPLIQUER ? Sam 21 Juil - 23:10

Par "lui aussi" il faut entendre que Caïn et Abel ont eu la même idée en même temps en offrant des sacrifices à Jéhovah. Cela nous montre que Caïn connaissait comme Abel Les paroles de Genèse 3:15 et qu'en tant qu'aîné il aurait pu et même dû choisir d'élever du bétail plutôt que d'être cultivateur, afin que ce soit lui qui puisse offrir les premiers nés de son troupeau et trouver faveur au yeux de Jéhovah, ce qui n'était apparemment pas sa priorité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message n°10
MessageSujet: Re: SAURIEZ-VOUS EXPLIQUER ? Sam 21 Juil - 23:13

tu ne crois pas que dans " il apporta, lui aussi, quelques premiers-nés" ça veux dire que quelqu'un d'autres faisait la même chose avec des premier nés?
Sinon il y aurait de marquer " il apporta, lui quelques premiers-nés"
non?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message n°11
MessageSujet: Re: SAURIEZ-VOUS EXPLIQUER ? Sam 21 Juil - 23:24

Et qui donc aurait apporté des premiers né pour Jéhovah? Adam qui venait de perdre la vie éternelle ? la bible n'en fait pas mention !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message n°12
MessageSujet: Re: SAURIEZ-VOUS EXPLIQUER ? Sam 21 Juil - 23:43

bin Adam aurait pu avoir un élevage aussi
mais bon on s'éloigne du cadre je crois VENT Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message n°13
MessageSujet: Re: SAURIEZ-VOUS EXPLIQUER ? Dim 22 Juil - 0:10

Je pense qu’il ne faut pas voir si compliqué par «lui aussi».
Caïn faisait des offrandes à Yhwh, Abel aussi, mais d’une autre manière.
Il s'agit d'une simple tournure de phrase. Je rejoins VENT.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message n°14
MessageSujet: Re: SAURIEZ-VOUS EXPLIQUER ? Dim 22 Juil - 1:30

fleur des champs a écrit:
C'est par la foi qu'Abel offrit à Dieu un sacrifice (Héb 11:4)

Il est possible qu'il comprenait que pour que ses péchés soient pardonnés, du sang devait être versé. Voilà pourquoi il offrit en sacrifice "quelques premiers nés de son petit bétail" (Gen 4:4)

Ce n'est pas par hasard si YHWH a regardé "avec faveur Abel et son offrande".
Et oui petite fleur, comme tu le fait remarquer, l'offrande d'Abel était "un sacrifice" et dépassait donc le stade de la simple offrande comme celle de Caïn, non pas que l'offrande de Caïn était mauvaise, mais Caïn ne pouvait se prévaloir d'offrir "un sacrifice pour Jéhovah, c'est tout Smile
Revenir en haut Aller en bas
Lepetiqohéleth



Nbs de messages postés : 2633
Inscrit(e) depuis le : 03/12/2010
Où je me trouve Où je me trouve : L'ultra-périphérie européenne

Message n°15
MessageSujet: Re: SAURIEZ-VOUS EXPLIQUER ? Dim 22 Juil - 1:51


D'aucuns se demanderont alors : Abel savait-il qu’il fallait sacrifier un animal pour obtenir la faveur de Dieu ?
Ce n'est pas qu'Abel savait dans le sens qu'il avait été enseigné, non. Mais il comprit par la foi que c'était nécessaire. La lettre de Paul aux hébreux montre bien que c'est par sa foi que Yah agréa son offrande.

A cette époque l'humanité (4 personnes ou à peine plus) était végétalienne. Ils ne mangeaient que des fruits et légumes portant semence. Jamais jusqu'à présent un animal était vidé de son sang. C'est forcément la foi qui a poussé Abel à faire une telle chose puisqu'il n'y avait pas de précédent. Il a compris que la vie est dans le sang. Par respect pour le concepteur de la vie, il comprit que l'animal devait être vidé de son sang pour offrir à Dieu un sacrifice de bonne odeur, pas un cadavre.
En effet, un animal mort non vidé est un cadavre. Quand il est vidé, c'est une chair fraîche et comestible. Par anticipation, donc par la foi, Abel avait comprit cela (bien qu'il était végétalien) ; voilà pourquoi son offrande était agréée, parce qu'elle avait plus de sens.

Deuxièmement, Abel savait qu'il a hérité de ses parents (dans son sang) le péché et la décrépitude. Il comprit que toute l'humanité à naître allait subir le même sort. Alors par la foi il a vu aussi qu'il fallût qu'un sang innocent et parfait couvre le péché originel. Mais dans sa tête cela n'est resté qu'à l'état d'énigme. En effet, il était à des années lumières de penser qu'un jour une créature céleste (La Parole, Jésus) descendrait sur la terre en tant qu'homme pour jouer ce rôle d'Agneau de Dieu sacrifié innocent et sans péché. Quand par mimétisme l'occasion lui fut donner de faire une offrande à Dieu, alors Abel prit soin de verser le sang de ou des animaux qu'il allait offrir à Dieu comme symbole qu'un sang innocent puisse couvrir les péchés des humains.
L'on voit que son initiative était motivée par beaucoup de foi car pour l'époque égorger un animal alors qu'il leur était inconcevable de manger de chair animale, devait être une véritable ignominie. Mais sans douter du tout, il l'a fait. Dieu a apprécié son initiative.
Y avait peut-être de quoi que Caïn fulmine de colère, lui qui eu la primeur de l'initiative, mais qui n'a pas su toucher le coeur de Yah ! Manifestement son initiative n'était pas motivée par l'amour empreinte abnégation, pas plus par le renoncement de soi, mais plutôt par le désir égoïste de savoir où est-ce qu'il se trouvait dans l'échelle d'appréciation de Dieu.

_________________________________________________
Heureux les pacifiques, puisqu’ils seront appelés ‘ fils de Dieu ’. Mat 5: 9 Soyons tous des faiseurs de paix sur ce forum en particulier les membres oints pour que l'expression "fils de Dieu" ne leur soient pas arrachée !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jehovahyhwh.org
Lepetiqohéleth



Nbs de messages postés : 2633
Inscrit(e) depuis le : 03/12/2010
Où je me trouve Où je me trouve : L'ultra-périphérie européenne

Message n°16
MessageSujet: Re: SAURIEZ-VOUS EXPLIQUER ? Dim 22 Juil - 2:20

Dès le départ, le choix de vie des deux frères n'était pas le même.

L'aîné préféra s'assurer de quoi se nourrir physiquement en étant cultivateur tandis que le second fit le choix de prendre soin des moutons en sachant que c'est pas avec ça que son assiette serait remplie.
En effet, il était plus valorisant d'être cultivateur pour faire étalage de sa production. Tandis qu'il n'y avait rien de valorisant humainement parlant de faire un métier qui nourrissait pas son homme, en l'occurrence ici gardien de mouton pour Abel.

Mais direz-vous, si l'humanité était végétalienne, pourquoi fallait-il alors de gardien de moutons ? C'est là la vraie question !

Adam a dû expliquer à sa famille que dans le règne animal certains animaux recherchent la compagnie de l'homme (les animaux domestiques) tandis que d'autres s'en éloignent (les bêtes sauvages).
Parmi les animaux domestiques Abel a pu observer que les moutons sont l'un des plus fragiles. Ce sont des animaux qui ont besoin de sentir en sécurité, qui ont besoin d'être assisté. Abel comprit que sa place devait être auprès d'eux. La situation lui était propice pour la méditation.
Quand peut-être Caïn se souciait comment avoir de meilleurs rendements, Abel lui ne comptait pas ses heures passées à rassurer ces bêtes dociles.

Nous comprenons donc que ça devait être une déchirure pour lui quand il a offert au Créateur invisible une ou deux de ces bêtes en sacrifice !
Sans comprendre le sens du telle offrande et sans la foi, il n'aurait pas pu faire une telle chose.

_________________________________________________
Heureux les pacifiques, puisqu’ils seront appelés ‘ fils de Dieu ’. Mat 5: 9 Soyons tous des faiseurs de paix sur ce forum en particulier les membres oints pour que l'expression "fils de Dieu" ne leur soient pas arrachée !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jehovahyhwh.org
Invité
Invité



Message n°17
MessageSujet: Re: SAURIEZ-VOUS EXPLIQUER ? Dim 22 Juil - 4:48

Très intéressant. J'avais pas pensé à tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message n°18
MessageSujet: Re: SAURIEZ-VOUS EXPLIQUER ? Dim 22 Juil - 5:38

Citation :
FOI

it-1 p. 907-908 Foi

Le terme “ foi ” rend le mot grec pistis, qui emporte fondamentalement l’idée de confiance et de ferme conviction. Selon le contexte, ce mot grec peut aussi avoir le sens de “ fidélité ”. — 1Th 3:7 ; Tt 2:10.
Les Écritures déclarent : “ La foi est l’attente assurée de choses qu’on espère, la démonstration évidente de réalités que pourtant on ne voit pas. ” (Hé 11:1). L’expression “ attente assurée ” traduit le mot grec hupostasis. Ce mot figure fréquemment dans des documents commerciaux antiques sur papyrus. Il désigne ce qui sous-tend des conditions visibles et garantit une possession future. C’est pourquoi les biblistes J. Moulton et G. Milligan proposent de rendre Hébreux 11:1 comme suit : “ La foi est le titre de propriété de choses qu’on espère. ” (The Vocabulary of the Greek Testament, 1963, p. 660 ; voir aussi TOB). Le mot grec élégkhos, traduit par “ démonstration évidente ”, renferme l’idée de preuves qu’on présente pour démontrer quelque chose, notamment quelque chose qui va à l’encontre de ce qui semble être le cas. De ce fait, ces preuves rendent manifeste ce qu’on n’a pas discerné auparavant et réfutent par conséquent ce qui a seulement paru être le cas. Cette “ démonstration évidente ”, ou preuve convaincante, est si concluante, si puissante qu’elle sert de définition de la foi.
Par conséquent, la foi est le fondement de l’espérance et la preuve convaincante relative à des réalités invisibles. L’ensemble des vérités communiquées par Jésus Christ et par ses disciples inspirés constitue la vraie “ foi ” chrétienne (Jn 18:37 ; Ga 1:7-9 ; Ac 6:7 ; 1Tm 5:Cool. La foi chrétienne est fondée sur la Parole de Dieu tout entière, dont les Écritures hébraïques, auxquelles Jésus et les rédacteurs des Écritures grecques chrétiennes se référèrent fréquemment pour appuyer leurs déclarations.
La foi est fondée sur des preuves concrètes. La création visible témoigne de l’existence d’un Créateur invisible (Rm 1:20). Les événements qui se produisirent durant le ministère et la vie de Jésus Christ sur terre identifièrent ce dernier au Fils de Dieu (Mt 27:54 ; voir JÉSUS CHRIST). La façon dont Dieu combla les besoins de ses créatures terrestres dans le passé donne de solides raisons de croire qu’il ne manquera pas de fournir ce qui est nécessaire à ses serviteurs, et ses hauts faits consistant à donner et à rendre la vie étayent la crédibilité de l’espérance de la résurrection (Mt 6:26, 30, 33 ; Ac 17:31 ; 1Co 15:3-8, 20, 21). De plus, la fiabilité de la Parole de Dieu et la réalisation exacte de ses prophéties inspirent confiance en la réalisation de toutes Ses promesses (Jos 23:14). Ainsi, de ces nombreuses façons, “ la foi naît de ce qu’on a entendu ”. — Rm 10:17 ; voir aussi Jn 4:7-30, 39-42 ; Ac 14:8-10.
it-1 p. 907-908 Foi

A la lecture de se texte, on peut en déduire que Jéhovah a enseigné Caïn et Abel de son dessein de racheté le péché de leur parents par un sacrifice humain parfait qui leur donnerait de nouveau le droit à la vie éternelle.

Caïn a donc laissé échapper l'opportunité de démontrer sa foi en Jéhovah en ne lui offrant pas les premiers né d'animaux en sacrifices. Le fait qu'il soit cultivateur n'empêchait en rien de trouver des animaux à sacrifier.

Abel a manifesté la foi dans les promesses de Jéhovah en lui offrant les premiers nés de ses moutons avec "leur morceaux gras", ce qui deviendra une prescription à suivre pour Israël après leur sortie d'Egypte. Lv 6:8-13 

Or si l'offrande de Caïn ne trouva pas faveur aux yeux de Jéhovah c'est parce qu'il ne donnait pas le meilleur de sa récolte, car sous la loi du Lévitique Jéhovah donna des instructions sur les offrandes de grains qui devaient être présentés sur l'autel. Lévitique 2:1 Lévitique 6:14 Ainsi ce qui devait être pour Caïn un avantage comme premier née en cultivant le sol et offrir les meilleurs récolte à Jéhovah en démonstration de sa foi, se transforma en défaveur pour Caïn en offrant pas le meilleur de sa récolte, démontrant peu de considération qu'il accordait au sacrifice que Jéhovah avait prévu pou l'humanité.
Revenir en haut Aller en bas
Lepetiqohéleth



Nbs de messages postés : 2633
Inscrit(e) depuis le : 03/12/2010
Où je me trouve Où je me trouve : L'ultra-périphérie européenne

Message n°19
MessageSujet: Re: SAURIEZ-VOUS EXPLIQUER ? Dim 22 Juil - 11:38

Je ne pense pas qu'il faille en conclure que Caïn aussi pouvait offrir un quelconque animal en sacrifice à Yah ; non. Il était cultivateur, il va de soi qu'il devait offrir les fruits de sa récolte. Mais ses mobiles n'étaient pas bons. Je pense qu'il devait agir avec un esprit de compétition déjà (Je suis le premier à prendre une telle initiative, donc je serai béni). De plus, comme tu l'as expliqué si bien Vent, il n'a pas songé offrir le meilleur de sa production puisque le récit ne le précise pas ; ce qu'il n'aurait pas manqué de le faire si c'était ainsi. Voilà comment l'on peut imaginer (parmi tant d'autres) la réflexion de Caïn quand l'idée lui a germé dans la tête :
" Tiens ! Aujourd'hui j'ai récolté plus qu'il nous en faut de fruits pour la famille. Même si père et mère n'ont plus un grand appétit à cause de leur âge, et Abel lui, son appétit c'est de se balader en longueur de journée avec les moutons, je vais quand même retirer la part qui nous revient et le sur plus j'offrirai au Bon Dieu ! "

Le jour de l'offrande, sa prière pouvait être ainsi :

" Dieu, je te remercie en ce que cette année la récolte a été excellente. Vois ! Je ne suis pas ingrat. Je t'offre l’excédent. Comprends mon Dieu que j'ai dû prendre d'abord notre quantité et t'offrir le reste. Ne manque pas de me bénir, car j'ai pensé à toi en ce jour ! Certes, tu me reprocheras de t'avoir offert des fruits trop mûrs, mais n'est-ce pas le geste qui compte ? Et puis, tu n'es pas un homme pour éprouver de la faim. A quoi bon t'offrir le meilleur, sachant que ces fruits vont pourrir sur l'autel au soleil ! Bénis-moi mon Dieu, car aujourd'hui je te fais une action de grâce qu'Abel ne peut même pas envisager de le faire. Pff ! Evidemment, il est gardien de moutons ! "

Son action en elle-même était très bonne. Mais nous voyons que ses mobiles étaient pourris.

La leçon pour nous :

Quoique ce soit que nous voulons offrir à Yah, ne le faisons pas par esprit de compétition ou rivalité. Ne présumons pas que nous sommes le seul à pouvoir faire une telle action. Ne préjugeons pas que les autres ont un amour moins grand pour Dieu que nous. Si nous offrons, donnons avec joie et donnons le meilleur de nous mêmes.

La nouvelle année théocratique est propice pour s'engager dans le service à plein temps en temps que pionnier permanent. Mais si nous nous engageons, posons-nous ces questions :
- Est-ce que je veux être pionnier permanent, pour le titre ?
- Est-ce que je veux être P.P pour avoir plus de chance d'être utilisé à la Salle pour faire des démonstrations ?
- Si je suis un frère, est-ce que je veux être P.P pour que cela influe sur les anciens et le surveillant de circonscription afin de me recommander à une charge de surveillance ?
- Est-ce que je veux être pionnier pour faire mieux que les autres ?
- Est-ce que je veux être P.P d'abord pour que Yah me bénisse ?
- Suis-je sûr de pouvoir faire ce service en n'étant que joyeux ?
- Suis-je sûr de pouvoir atteindre l'objectif en heures demandé ?
- Si maintenant ce service ne nous octroyait pas le titre de Pionnier Permanent, le ferions-nous quand même dans l'ombre ?

En faisant une analyse franche et honnête sur ces différentes questions, alors nous saurons si nous avons une tendance à imiter plutôt Caïn qu'Abel.
Pour ma part, je sais que je dois constamment veiller sur mes mobiles.

_________________________________________________
Heureux les pacifiques, puisqu’ils seront appelés ‘ fils de Dieu ’. Mat 5: 9 Soyons tous des faiseurs de paix sur ce forum en particulier les membres oints pour que l'expression "fils de Dieu" ne leur soient pas arrachée !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jehovahyhwh.org
Invité
Invité



Message n°20
MessageSujet: Re: SAURIEZ-VOUS EXPLIQUER ? Lun 23 Juil - 5:50

Lepetiqohéleth a écrit:
Je pense qu'il devait agir avec un esprit de compétition déjà (Je suis le premier à prendre une telle initiative, donc je serai béni).

La bible ne nous donne aucun renseignement sur celui qui a pris l'initiative d'apporter des offrandes à Jéhovah. On peut penser que Caïn et Abel on eu connaissance du dessein de Dieu et de sa volonté de recevoir de chacun d'eux des offrandes complémentaires, l'un en apportant des offrandes de nouritures tiré du sol, l'autre apportant les premiers nées d'animaux.

Genèse 4:. 3 Et il arriva, au bout d’un certain temps, que Caïn se mit à apporter des fruits du sol en offrande à Jéhovah. 4 Mais quant à Abel, il apporta, lui aussi, quelques premiers-nés de son petit bétail, et même leurs morceaux gras. Or, tandis que Jéhovah regardait avec faveur Abel et son offrande, 5 il ne regarda pas avec faveur Caïn et son offrande

Le verset 4 nous indique par l'expression "lui aussi" que Abel était à égalité avec Caïn, pour apporter des offrandes à Jéhovah, mais que, Caïn étant le premier née d'Adam il était logique qu'il commence le premier à faire des offrandes à Jéhovah.

En faite, il semble que Jéhovah avait demandé à Caïn et Abel de lui apporter des offrandes venant de la végétation qui servait de nourriture et des offrandes venant des premiers nées d'animaux, dont Abel choisi d'élever des moutons, parce que Caïn avait déjà choisi de cultiver le sol. Mais comme tu le fais remarquer Lepetiqohéleht, Caïn avait tout bénéfice nette pour lui en cultivant le sol, parce qu'il pouvait en même temps apporter des fruits du sol en offrande à Jéhovah tout en travaillant à cultiver le sol pour se nourrir, il faisait comme on dit "d'une pierre deux coups", en cultivant le sol il s'assurait d'abord de sa propre subsistance, ensuite il offrait ce qu'il restait à Jéhovah, même si c'était des bon produit du sol.

Or Abel a dû se trouver devant un choix difficile à faire, parce que élever des moutons à apporter en offrande à Jéhovah ne le nourrissait pas, étant végétalien. Il a donc dû cultiver le sol lui aussi pour se nourrir en plus d'élever des moutons, ce qui ne laisse aucun doute sur la valeur supérieur de l'offrande d'Abel.




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Message n°21
MessageSujet: Re: SAURIEZ-VOUS EXPLIQUER ?

Revenir en haut Aller en bas

SAURIEZ-VOUS EXPLIQUER ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1