YHWH Jéhovah, Sa Parole, Ses Serviteurs, Son Esclave
BIENVENUE sur notre forum dédié à YHWH (Jéhovah)
N'hésitez pas à vous inscrire, cela prend 2mn et vous pourrez participer immédiatement à tous nos forums de discussion...Un Huis-Clos est également disponible pour nos frères du Christ.
Alors, à tout de suite!


Discussions constructives entre chrétiens reconnaissant YHWH comme leur Père et Jésus-Christ comme leur Sauveur.
 
AccueilFAQS'enregistrer

Partagez|

Un collège central au premier siècle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Georges

avatar

Nbs de messages postés : 462
Inscrit(e) depuis le : 05/12/2010
Où je me trouve Où je me trouve : Réunion.

Message n°51
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle Mer 14 Mar - 19:16

Lhominjust a écrit:
Non, le but n'est pas de jouer un rôle de "Collège central bis". Alors là pas du tout. Par contre les frères nés de nouveau veulent assumer pleinement leur rôle d'Esclave fidèle et avisé.
Quand ils seront arrêtés sur une compréhension commune, au moment voulu et si l'unanimité est d'accord, ils feront part au CC de leur réflexion. Il appartiendra au Cc d'avaliser ou pas l'enseignement qui est sorti de notre huis-clos et de reprendre dans ses publications ou pas tout ou partie de cet enseignement.

Bien sûr, nous n'attendrions pas une quelconque reconnaissance car si Yah lui-même ne bâtit la maison, c'est inutilement que les bâtisseurs y ont travaillé ; n'est-ce pas !
Ok je comprends mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message n°52
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle Mer 14 Mar - 21:47

Vous êtes en quelque sorte un groupe d'étude en fait ! ^^
Vous faites des recherches ensemble si je comprends bien. C'est super comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message n°53
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle Jeu 15 Mar - 2:47

Caoimhin a écrit:
VENT a écrit:
samuel a écrit:
la façon d'aborder le sujet et certaines remarques sur le collège central qui peuvent semer le doute pour ceux qui nous lisent.
On ne peut pas empêcher les gens de penser, chacun est libre d'accepter ou non la nourriture spirituelle que Jéhovah nous donne et qui est distribué par l'Esclave fidèle représenté par le collège central. Cela dit, il faut reconnaître que sans dénigrer le collège central, celui-ci est au même niveau que tout les autres serviteurs de Jéhovah, il n'a pas d'auréole au dessus de la tête et n'est pas plus parfait qu'un autre humain.

Maintenant, ceux qui nous lise doivent mettre leur confiance dans le sacrifice de Christ, pas dans un collège central, ou alors celui-ci serait-il supérieur à Christ ?

Il est moins grave de douter du collège central que de douter de l'enseignement de Christ
Oui bien dit.
ça revient pratiquement au même.car c'est remettre en doute ce que le collège dit.
pour une personne qui se dit oint je suis choqué par cette remarque.
ne pas oublier les paroles de Jésus ( celui qui est fidèle pour ....) je te laisse la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message n°54
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle Jeu 15 Mar - 3:40

samuel a écrit:

ça revient pratiquement au même.car c'est remettre en doute ce que le collège dit.
pour une personne qui se dit oint je suis choqué par cette remarque.
ne pas oublier les paroles de Jésus ( celui qui est fidèle pour ....) je te laisse la suite.
Ah non, on ne va pas me refaire le coup du comment un oint doit penser !

C'est trop facile de dire ça sans aucun argument.

Que tu sois choqué je comprend, mais ce n'est pas un argument de répondre "pour une personne qui se dit oint" parce que moi je peux te répondre..........................

Non je ne te répondrai pas, parce que je ne me dis pas oint, je dis "Jéhovah ma oint" nuance !

Personnellement je n'ai jamais mis ma confiance dans le collège central sans pour autant être suspicieux, mais tout en suivant l'enseignement qu'il dispense, et je ne comprend pas cette forme d'adoration que certain vouent envers ce groupe, qui ne fait que distribuer la nourriture spirituelle en temps voulu.
J'ai toujours eu confiance dans la nourriture que le collège central était chargé de distribuer, mais comment le dire pour que tout le monde comprenne bien que la nourriture spirituelle vient de " JEHOVAH" pas du collège central !
Enfin, s'il y a quelque chose qu'il faut se souvenir, c'est ceci :



Matthieu24: 48 “ Mais si jamais ce mauvais esclave dit dans son cœur : ‘ Mon maître tarde ’, 49 et qu’il commence à battre ses coesclaves, qu’il mange et boive avec les buveurs invétérés, 50 le maître de cet esclave viendra en un jour qu’il n’attend pas et à une heure qu’il ne connaît pas, 51 et il le punira avec la plus grande sévérité et lui assignera sa part avec les hypocrites. C’est là que seront [ses] pleurs et [ses] grincements de dents.


Dernière édition par VENT le Jeu 15 Mar - 4:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message n°55
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle Jeu 15 Mar - 4:11

Mettre à l'épreuve et vérifier ce qu'on nous enseigne, ne fait pas de nous un ' apostat '. Alors les Béréens étaient des suspicieux ? Non, il est dit qu'ils avaient des sentiments nobles. Je rejoints Vent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message n°56
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle Jeu 15 Mar - 18:40

Bonjour

J'ai reçu un message d'un admi d'un autre forum me disant que je mettais en doute certaines choses du collège central.

Alors on va mettre les choses au clair :

Il me semble important de reconnaître que les membres du CC sont imparfait pour démontrer que Jéhovah à choisi ce collège central pour distribuer la nourriture spirituelle en temps voulu.

Le fait que ces frères soit imparfait ne retire en rien la qualité de leurs enseignements et donc de l'Esprit Saint qu'ils reçoivent.

Si les témoins de Jéhovah m'avait dit ou fait comprendre quand je les ai rencontré pour la première fois, que l'organe dirigeant appelé "collège central" était parfait, je n'aurais jamais commencé une quelconque étude de la bible.
C'est en prenant conscience que ce collège central bien que composé d'hommes imparfaits mais qui enseignent la vérité concernant le royaume de Dieu et sont les seuls avec leurs frères oints et les membres de la grande foule à faire l'oeuvre qui consiste à prêcher cette bonne nouvelle du royaume de Dieu dans le monde à l'exemple de Christ Jésus (Mat24:14) qu'il n'y a eu "aucun doute" pour moi que Dieu avait choisi ces hommes pour réaliser son dessin.

Il faut faire la différence entre des opposants au royaume de Dieu qui cherche à dénigrer le collège central pour semer le doute dans l'esprit de nos amis de la vérité et si possible nous même, et la vérité que Jéhovah diffuse
par ce même collège central.
Le fait que la nourriture céleste nous parvienne au moyen de ce collège central imparfait est la preuve de la vérité qu'il est choisi par Dieu en recevant son approbation.

Cela dit, puisqu'il n'est plus possible de parler de ce sujet sans être considéré comme un apostat, je ferme ce sujet, et je propose aux administrateurs d'interdire tout sujet concernant le collège central en le précisant dans la charte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message n°57
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle Ven 16 Mar - 3:45

sujet réouvert
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message n°58
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle Ven 16 Mar - 3:50

le problème n'est pas sur la perfection des membres du collège central .le problème c'est de le remettre an cause .ce qui n'est pas vraiment la même chose.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message n°59
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle Ven 16 Mar - 4:16

En effet ce n'est pas la même chose

Alors merci d'expliquer ce que signifie concrètement
Citation :
"remettre en cause le collège central"
pas seulement dire que
Citation :
"c'est remettre en doute ce que le collège dit"
j'attend autre chose comme preuve, au lieu de balancer des phrases toutes faites du genre
Citation :
"pour une personne qui se dit oint je suis choqué par cette remarque"
Cela dit je n'ai pas envie de me prendre la tête sur ce sujet qui n'en vaut pas la peine.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message n°60
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle Ven 16 Mar - 4:22

si je puis te conseillé VENT comme tu dis ça vaut pas la peine.....il y a tellement de frères et soeurs qui ont besoins de nous sur des sujets vraiment important pour eux..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message n°61
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle Ven 16 Mar - 4:28

Balatum פיליפ a écrit:
si je puis te conseillé VENT comme tu dis ça vaut pas la peine.....il y a tellement de frères et soeurs qui ont besoins de nous sur des sujets vraiment important pour eux..
J'approuve. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message n°62
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle Sam 17 Mar - 0:58

VENT a écrit:
En effet ce n'est pas la même chose

Alors merci d'expliquer ce que signifie concrètement
Citation :
"remettre en cause le collège central"
pas seulement dire que
Citation :
"c'est remettre en doute ce que le collège dit"
j'attend autre chose comme preuve, au lieu de balancer des phrases toutes faites du genre
Citation :
"pour une personne qui se dit oint je suis choqué par cette remarque"
Cela dit je n'ai pas envie de me prendre la tête sur ce sujet qui n'en vaut pas la peine.

quand quelqu'un dit que l'on est pas obliger d'obéir aux directives du collège c'est bien le remettre en cause.
Revenir en haut Aller en bas
Lepetiqohéleth



Nbs de messages postés : 2633
Inscrit(e) depuis le : 03/12/2010
Où je me trouve Où je me trouve : L'ultra-périphérie européenne

Message n°63
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle Sam 17 Mar - 2:05

Qui a dit ça ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jehovahyhwh.org
fleur des champs

avatar

Nbs de messages postés : 715
Inscrit(e) depuis le : 14/02/2012
Mon age : 24
Où je me trouve Où je me trouve : Sur une île de Cham ^^

Message n°64
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle Sam 17 Mar - 18:49

Lepetiqohéleth a écrit:
Qui a dit ça ?

Pas moi! Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://gouttes-de-rosee.e-monsite.com/
Invité
Invité



Message n°65
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle Sam 17 Mar - 19:07

samuel a écrit:
VENT a écrit:
En effet ce n'est pas la même chose

Alors merci d'expliquer ce que signifie concrètement
Citation :
"remettre en cause le collège central"
pas seulement dire que
Citation :
"c'est remettre en doute ce que le collège dit"
j'attend autre chose comme preuve, au lieu de balancer des phrases toutes faites du genre
Citation :
"pour une personne qui se dit oint je suis choqué par cette remarque"
Cela dit je n'ai pas envie de me prendre la tête sur ce sujet qui n'en vaut pas la peine.

quand quelqu'un dit que l'on est pas obliger d'obéir aux directives du collège c'est bien le remettre en cause.
Bon samuel je n'ai pas de temps à perdre dans ce genre de discours que tu tiens, alors dis moi "où" je met en doute le collège central dans mon message ci-dessous.
Citation :
On ne peut pas empêcher les gens de penser, chacun est libre d'accepter ou non la nourriture spirituelle que Jéhovah nous donne et qui est distribué par l'Esclave fidèle représenté par le collège central. Cela dit, il faut reconnaître que sans dénigrer le collège central, celui-ci est au même niveau que tout les autres serviteurs de Jéhovah, il n'a pas d'auréole au dessus de la tête et n'est pas plus parfait qu'un autre humain.

Maintenant, ceux qui nous lise doivent mettre leur confiance dans le sacrifice de Christ, pas dans un collège central, ou alors celui-ci serait-il supérieur à Christ ?

Il est moins grave de douter du collège central que de douter de l'enseignement de Christ.
Maintenant moi je te dis que tu ne répond pas à mes questions honnêtement dans ta réponse ci-dessus où tu ne cite personne mais tu dis
Citation :
"quand quelqu'un dit"
cette réponse n'a aucune valeur.

Alors si tu ne peux prouver tes accusations tais toi STP !
Revenir en haut Aller en bas
Lepetiqohéleth



Nbs de messages postés : 2633
Inscrit(e) depuis le : 03/12/2010
Où je me trouve Où je me trouve : L'ultra-périphérie européenne

Message n°66
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle Sam 17 Mar - 20:08

Paix, faveur et miséricorde divines,

Je pense que Samuel a été choqué par ce message Vent, en ce que il n'a voulu voir que les portions de phrase choc tout en occultant les portions qui montrent que tes explications ont du bon sens. Comme dès le départ il avait des idées bien arrêtées sur le sujet, pour lui une négation dans une phrase sur ce sujet fait qu'on demande de désobéir au CC. Or c'est évidemment pas cela le sens de tes phrases.

Par exemple en disant :
Citation :
Maintenant, ceux qui nous lise doivent mettre leur confiance dans le sacrifice de Christ, pas dans un collège central, ou alors celui-ci serait-il supérieur à Christ ?

Il n'a vu que la partie que j'ai mis en gras. Pareil pour celle-ci :

Citation :
Il est moins grave de douter du collège central que de douter de l'enseignement de Christ.

Dans un pays où règne la dictature, si à la place du Collège central il y avait le roi, quelqu'un qui jouant le rôle de corbeau ne mettait en relief que les parties grasses, c'est sûr que l'auteur des propos se ferait flinguer une balle dans la tête par le despote.

Voilà pourquoi Samuel je te le dis en toute franchise que tu peux avoir le droit de ne pas approuver les propos des uns et des autres. Cependant, tu n'as pas le droit de conclure qu'untel a dit ceci ou cela qui le discrédite quand ce n'est pas la vérité. Agir ainsi est un manque d'honnêteté.

Donc dis-nous franchement qui a dit textuellement ton accusation que voici :
Citation :
quand quelqu'un dit que l'on est pas obliger d'obéir aux directives du collège c'est bien le remettre en cause.
?




Revenir en haut Aller en bas
http://www.jehovahyhwh.org
Invité
Invité



Message n°67
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle Dim 18 Mar - 0:19

Pas cool de prendre des phrases hors contexte. pale On peut tout faire dire comme ça. scratch
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message n°68
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle Dim 18 Mar - 0:21

justement ce genre des propos et assez choquant sur un forum de témoins de Jéhovah.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message n°69
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle Dim 18 Mar - 0:25

samuel a écrit:
justement ce genre des propos et assez choquant sur un forum de témoins de Jéhovah.

je t'aime bien samuel mais t'es lourd parce que tu parles qu'a demi phrase Very Happy
tu peux pas faire un résumé global sur un message de ce qui te plait pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message n°70
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle Dim 18 Mar - 0:41

Abiya אביה a écrit:
samuel a écrit:
justement ce genre des propos et assez choquant sur un forum de témoins de Jéhovah.

je t'aime bien samuel mais t'es lourd parce que tu parles qu'a demi phrase Very Happy
tu peux pas faire un résumé global sur un message de ce qui te plait pas ?
ce qui compte c'est que tu comprends pas besoin de rajouter des tirades et des effets de manches.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message n°71
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle Dim 18 Mar - 2:25

Non samuel, tout le monde ne comprend pas ce que tu ne sais ou ne veux pas expliquer, et on ne peut qu'interpréter ce non dit, que comme de l'hypocrisie !

Cela aussi est choquant pour un modérateur qui se dit témoin de Jéhovah !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message n°72
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle Dim 18 Mar - 8:29

Lepetiqohéleth a écrit:
Paix, faveur et miséricorde divines,

Je pense que Samuel a été choqué par ce message Vent, en ce que il n'a voulu voir que les portions de phrase choc tout en occultant les portions qui montrent que tes explications ont du bon sens. Comme dès le départ il avait des idées bien arrêtées sur le sujet, pour lui une négation dans une phrase sur ce sujet fait qu'on demande de désobéir au CC. Or c'est évidemment pas cela le sens de tes phrases.
Dans ce cas il ne peut pas occuper une place de modérateur
Revenir en haut Aller en bas
Georges

avatar

Nbs de messages postés : 462
Inscrit(e) depuis le : 05/12/2010
Où je me trouve Où je me trouve : Réunion.

Message n°73
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle Dim 18 Mar - 12:45

Ne dites pas que je ne vous ai pas prévenus.

Moi, JE DEMANDE LA SUPPRESSSION PURE ET SIMPLE DE CE SUJET qui désunit et qui n'est nullement édifiant
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message n°74
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle Dim 18 Mar - 16:08

Que ce soit ce sujet ou un autre à partir du moment où on donne un avis avec preuves à l'appuis différent que le collège central on est spirituellement maltraité par nos coreligionnaires

ça commence à bien faire....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message n°75
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle Dim 18 Mar - 18:42

VENT laisse tomber tu rentre dans son jeu.....il en veux surtout à moi....mais personnellement ça ne me dérange pas, moi je l'aime bien c'est ce qui compte il essaye de faire et dire des choses droites selon sa conscience c'est le principal

laisse courir vraiment ça vaut pas la peine, des samuel il y en a partout, partout ou tu pourras aller dans n'importe qu'elle lieu il y a toujours un qui diras que tu est contre le Cc parce que tu as eu l'audace d'émettre un avis personnelle....
il y aura toujours quelqu'un qui diras tu n'est pas oint......et alors
regarde je lie souvent ce passage quand je me sens agresser
1 Pierre 4 12-14
12 Bien-aimés, ne soyez pas intrigués par l’incendie qui est au milieu de vous [et] qui vous arrive pour vous éprouver, comme s’il vous survenait quelque chose d’étrange. 13 Au contraire, réjouissez-vous sans cesse puisque vous participez aux souffrances du Christ, pour qu’aussi durant la révélation de sa gloire vous vous réjouissiez et soyez transportés de joie. 14 Si vous êtes outragés pour le nom de Christ, vous êtes heureux, parce que l’[esprit] de gloire, oui l’esprit de Dieu, repose sur vous.

Il faut que toutes les épreuves nous baptises et ceux qui nous discrédites nous élèves aux yeux de Dieu il ne faut jamais l'oublié

Je souhaites à Samuel d'être béni par Dieu et qu'il reste dans ses voies et chacun de nous devrai faire de même

amen
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Message n°76
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle

Revenir en haut Aller en bas

Un collège central au premier siècle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant