YHWH Jéhovah, Sa Parole, Ses Serviteurs, Son Esclave
BIENVENUE sur notre forum dédié à YHWH (Jéhovah)
N'hésitez pas à vous inscrire, cela prend 2mn et vous pourrez participer immédiatement à tous nos forums de discussion...Un Huis-Clos est également disponible pour nos frères du Christ.
Alors, à tout de suite!


Discussions constructives entre chrétiens reconnaissant YHWH comme leur Père et Jésus-Christ comme leur Sauveur.
 
AccueilFAQS'enregistrer

Partagez|

Un collège central au premier siècle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Lepetiqohéleth



Nbs de messages postés : 2633
Inscrit(e) depuis le : 03/12/2010
Où je me trouve Où je me trouve : L'ultra-périphérie européenne

Message n°1
MessageSujet: Un collège central au premier siècle Mar 28 Fév - 2:07

Y A-T-IL EU UN COLLEGE CENTRAL AU PREMIER SIECLE ?

(Cette question, je l'avais déjà traité en 2010 sur le forum d'Eliaquim fermé depuis. Répondant au besoin du texte de ce jour, je me suis senti poussé de reécrire ici le fruit de ma méditation sur le sujet)

La réponse est OUI.

Mais avant que je n'apporte les arguments bibliques, comprenons que dans toute structure il faut un noyau dirigeant. Ça peut être une seule personne, le fondateur de la structure ou plusieurs, le Conseil d'administration. Il serait quasiment impossible humainement parlant qu'une organisation religieuse quelle qu'elle soit puisse diriger tout un peuple d'adeptes sans un noyau dirigeant pour organiser, orienter, instruire, etc...

Frères et sœurs, si vous comprenez cela, alors vous admettrez qu'il faut un noyau dirigeant pour organiser le peuple de Dieu. Localement, on l'appelle collège d'anciens et mondialement il est appelé : Collège central.

Nous savons pour l'avoir aussi étudié à l'étude du livre de la congrégation que quand éclata une dissension entre juifs et gentils à propos de la circoncision, Paul et Barnabas montèrent à Jérusalem pour que des apôtres et anciens examinent la question (voir le livre des Actes d'Apôtres). Le fait donc de monter (ou descendre) à Jérusalem montre bien qu'un homme comme Paul comprenait le principe de soumission à un Conseil directeur, d'où le nom dans la littérature scripturaire de « Concile de Jérusalem » , le mot conseil tirant son origine de Concile. Certes les mots « Collège central » n'existent pas en l'état dans la bible, mais le principe existe bel et bien par cette situation du 1er siècle que je viens de décrire. Qu'on l'appelle « Collège central », « Conseil mondial », « Conseil directeur », « Concile des TJ », « Cabinet directeur », le principe est le même : au premier siècle il y avait un noyau directeur pour diriger l'ensemble des chrétiens.

Mais la preuve la plus incontestable qu'il est bibliquement correct de parler d'un « Collège central » se trouve en hébreu 13 : 17. Nous y lisons : « Obéissez à ceux qui vous dirigent, (...) ». Cette expression vient du grec : « hêgouménôn humôn. » ce qui traduit veut dire littéralement « les gouverneurs de vous ». C'est cette même racine grecque que l'on retrouve en Matthieu 2 : 6 à propos des « gouverneurs de Juda » (hêgémosin) et de « quelqu'un qui gouvernera » (hêgoumonos).

C'est sur la base de Hébreux 13 : 17 où apparaît clairement la notion de gouvernance (appuyé par Mat. 2:6 quant à l'origine du mot) que « les gouverneurs » des TJ modernes ont trouvé bon de donner un nom le plus proche de l'original grec. La version étant l'anglais, ils leur ont donné le nom non pas de « Central collège » (sens incohérent pour la circonstance), mais de « Gouverning body ». Ce qui veut dire littéralement : « le corps gouvernant ». Dans « gouverning body » nous retrouvons l'original grec de Héb. 13:17 hêgouménôn humôn : les gouverneurs de vous.
Mais les traducteurs du béthel français ont préféré ne pas insérer la notion de gouvernance dans la traduction de « Gouverning Body » en raison du passé colonialiste de la France. Une traduction trop littérale aurait pu faire réapparaître des rancœurs. N'oublions pas aussi que des publications sont expédiées dans des pays d'Afrique francophones. Une telle précaution est louable n'est-ce pas ?

Donc dans la forme, l'expression « Collège central » n'existe pas en l'état dans la bible , mais dans le fond le principe existe et de manière puissante.

En conséquence, les oints de l'esprit leur doivent l'obéissance à l'instar des premiers chrétiens du premier siècle par rapport à la gouvernance, c-à-d l'organisation. Tandis que les autres brebis leur doivent l'obéissance sous les domaines tant de l'organisation que de l'enseignement.

Toutefois, la problématique peut être posée d'une autre manière, selon les Écritures le Collège central, doit-il parler au nom de l'Esclave fidèle et avisé (le reste oints), quand c'est lui seul qui décide sans leur avoir contacté quel enseignement donner ?
Le reste oints a-t-il seulement pour rôle d'avaler ce que le CC a déjà mâché pour eux ?

Pour les frères concernés, ces questions peuvent être traitées à huis-clos.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jehovahyhwh.org
Invité
Invité



Message n°2
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle Mar 28 Fév - 2:17

ok j'y vois plus clair et c'est bien de l'avoir expliqué comme ça.....merci bien mon frère!
j'avais a moitié tord Razz

pour ce qui est du débat sur la problématique que tu poses on en parlera quand je pourrais accéder au huis clos, pas de souci.
Revenir en haut Aller en bas
Georges

avatar

Nbs de messages postés : 462
Inscrit(e) depuis le : 05/12/2010
Où je me trouve Où je me trouve : Réunion.

Message n°3
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle Mar 28 Fév - 11:28

Lhominjust a écrit:
Y A-T-IL EU UN COLLEGE CENTRAL AU PREMIER SIECLE ?

(Cette question, je l'avais déjà traité en 2010 sur le forum d'Eliaquim fermé depuis. Répondant au besoin du texte de ce jour, je me suis senti poussé de reécrire ici le fruit de ma méditation sur le sujet)

La réponse est OUI.

Mais avant que je n'apporte les arguments bibliques, comprenons que dans toute structure il faut un noyau dirigeant. Ça peut être une seule personne, le fondateur de la structure ou plusieurs, le Conseil d'administration. Il serait quasiment impossible humainement parlant qu'une organisation religieuse quelle qu'elle soit puisse diriger tout un peuple d'adeptes sans un noyau dirigeant pour organiser, orienter, instruire, etc...

Frères et sœurs, si vous comprenez cela, alors vous admettrez qu'il faut un noyau dirigeant pour organiser le peuple de Dieu. Localement, on l'appelle collège d'anciens et mondialement il est appelé : Collège central.

Nous savons pour l'avoir aussi étudié à l'étude du livre de la congrégation que quand éclata une dissension entre juifs et gentils à propos de la circoncision, Paul et Barnabas montèrent à Jérusalem pour que des apôtres et anciens examinent la question (voir le livre des Actes d'Apôtres). Le fait donc de monter (ou descendre) à Jérusalem montre bien qu'un homme comme Paul comprenait le principe de soumission à un Conseil directeur, d'où le nom dans la littérature scripturaire de « Concile de Jérusalem » , le mot conseil tirant son origine de Concile. Certes les mots « Collège central » n'existent pas en l'état dans la bible, mais le principe existe bel et bien par cette situation du 1er siècle que je viens de décrire. Qu'on l'appelle « Collège central », « Conseil mondial », « Conseil directeur », « Concile des TJ », « Cabinet directeur », le principe est le même : au premier siècle il y avait un noyau directeur pour diriger l'ensemble des chrétiens.

Mais la preuve la plus incontestable qu'il est bibliquement correct de parler d'un « Collège central » se trouve en hébreu 13 : 17. Nous y lisons : « Obéissez à ceux qui vous dirigent, (...) ». Cette expression vient du grec : « hêgouménôn humôn. » ce qui traduit veut dire littéralement « les gouverneurs de vous ». C'est cette même racine grecque que l'on retrouve en Matthieu 2 : 6 à propos des « gouverneurs de Juda » (hêgémosin) et de « quelqu'un qui gouvernera » (hêgoumonos).

C'est sur la base de Hébreux 13 : 17 où apparaît clairement la notion de gouvernance (appuyé par Mat. 2:6 quant à l'origine du mot) que « les gouverneurs » des TJ modernes ont trouvé bon de donner un nom le plus proche de l'original grec. La version étant l'anglais, ils leur ont donné le nom non pas de « Central collège » (sens incohérent pour la circonstance), mais de « Gouverning body ». Ce qui veut dire littéralement : « le corps gouvernant ». Dans « gouverning body » nous retrouvons l'original grec de Héb. 13:17 hêgouménôn humôn : les gouverneurs de vous.
Mais les traducteurs du béthel français ont préféré ne pas insérer la notion de gouvernance dans la traduction de « Gouverning Body » en raison du passé colonialiste de la France. Une traduction trop littérale aurait pu faire réapparaître des rancœurs. N'oublions pas aussi que des publications sont expédiées dans des pays d'Afrique francophones. Une telle précaution est louable n'est-ce pas ?

Donc dans la forme, l'expression « Collège central » n'existe pas en l'état dans la bible , mais dans le fond le principe existe et de manière puissante.

En conséquence, les oints de l'esprit leur doivent l'obéissance à l'instar des premiers chrétiens du premier siècle par rapport à la gouvernance, c-à-d l'organisation. Tandis que les autres brebis leur doivent l'obéissance sous les domaines tant de l'organisation que de l'enseignement.

Toutefois, la problématique peut être posée d'une autre manière, selon les Écritures le Collège central, doit-il parler au nom de l'Esclave fidèle et avisé (le reste oints), quand c'est lui seul qui décide sans leur avoir contacté quel enseignement donner ?
Le reste oints a-t-il seulement pour rôle d'avaler ce que le CC a déjà mâché pour eux ?

Pour les frères concernés, ces questions peuvent être traitées à huis-clos.
Pour moi, il n'y avait pas de Collège Central au premier siècle.
Se soumettre à ceux qui dirigent ne cautionne pas l'idée d'un Collège Central. Collège Central dit aussi Centralisation...
Ceux qui dirigent,
ce sont les anciens pour bonne marche de la congrégation
ce sont Jésus qui dirige les oints
ce sont les maris qui aident leurs femmes et leurs enfants
ce sont les apôtres qui font autorité en matière de foi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message n°4
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle Mar 28 Fév - 16:03

Monami. a écrit:

Pour moi, il n'y avait pas de Collège Central au premier siècle.
Se soumettre à ceux qui dirigent ne cautionne pas l'idée d'un Collège Central. Collège Central dit aussi Centralisation...
Ceux qui dirigent,
ce sont les anciens pour bonne marche de la congrégation
ce sont Jésus qui dirige les oints
ce sont les maris qui aident leurs femmes et leurs enfants
ce sont les apôtres qui font autorité en matière de foi
Houla on te sens remonter et du coup je comprend pas tes phrases Very Happy On dirait moi dans mes bons jours Very Happy
Je suis d'accord avec toi le terme collège central n'existait pas mais je suis aussi d'accord avec l'analyse de Lhominjust qui me semble très bien.....
Après je comprend pas ce que tu dis avec les anciens? tu peux être plus clair sur ta pensé parce que là je comprend po Razz
Revenir en haut Aller en bas
Georges

avatar

Nbs de messages postés : 462
Inscrit(e) depuis le : 05/12/2010
Où je me trouve Où je me trouve : Réunion.

Message n°5
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle Mar 28 Fév - 19:06

balatum71 a écrit:
Monami. a écrit:

Pour moi, il n'y avait pas de Collège Central au premier siècle.
Se soumettre à ceux qui dirigent ne cautionne pas l'idée d'un Collège Central. Collège Central dit aussi Centralisation...
Ceux qui dirigent,
ce sont les anciens pour bonne marche de la congrégation
ce sont Jésus qui dirige les oints
ce sont les maris qui aident leurs femmes et leurs enfants
ce sont les apôtres qui font autorité en matière de foi
Houla on te sens remonter et du coup je comprend pas tes phrases Very Happy On dirait moi dans mes bons jours Very Happy
Je suis d'accord avec toi le terme collège central n'existait pas mais je suis aussi d'accord avec l'analyse de Lhominjust qui me semble très bien.....
Après je comprend pas ce que tu dis avec les anciens? tu peux être plus clair sur ta pensé parce que là je comprend po Razz
Ben oui, mais moi je suis nettement en désaccord avec l'hominjust sur ce coup là.
Prenons l'exemple de Paul. Quels sont les liens qu'il a eu avec "un collège central" ? La bible ne dit rien là dessus. Il est monté une fois à Jérusalem pour discuter de la circoncision avec les apôtres et les anciens de Jérusalem. Une hirondelle fait-elle le printemps ?
Et puis nous le voyons pratiquement toujours guidé uniquement par l'esprit saint...
Monami.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message n°6
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle Mar 28 Fév - 19:12

Monami. a écrit:
Prenons l'exemple de Paul. Quels sont les liens qu'il a eu avec "un collège central" ? La bible ne dit rien là dessus. Il est monté une fois à Jérusalem pour discuter de la circoncision avec les apôtres et les anciens de Jérusalem. Une hirondelle fait-elle le printemps ?
Et puis nous le voyons pratiquement toujours guidé uniquement par l'esprit saint...Monami.
Oui t'as pas tord non plus
Revenir en haut Aller en bas
Lepetiqohéleth



Nbs de messages postés : 2633
Inscrit(e) depuis le : 03/12/2010
Où je me trouve Où je me trouve : L'ultra-périphérie européenne

Message n°7
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle Dim 11 Mar - 18:28

Paix, faveur et miséricorde divines,

Je vous prie de m'excuser, je viens juste de diviser le sujet en deux. Les deux tiers ont basculé sur le huis-clos. Désolé pour ceux qui n'y sont pas et qui étaient en train de participer. Une fois l'opération faite, j'ai constaté que Monami. venait juste de poster un message. Mais, comme pas mal d'idées personnelles étaient émises, on ne pouvait pas continuer ainsi.
Désolé encore
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jehovahyhwh.org
Invité
Invité



Message n°8
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle Dim 11 Mar - 18:35

Lhominjust a écrit:
Paix, faveur et miséricorde divines,

Je vous prie de m'excuser, je viens juste de diviser le sujet en deux. Les deux tiers ont basculé sur le huis-clos. Désolé pour ceux qui n'y sont pas et qui étaient en train de participer. Une fois l'opération faite, j'ai constaté que Monami. venait juste de poster un message. Mais, comme pas mal d'idées personnelles étaient émises, on ne pouvait pas continuer ainsi.
Désolé encore
Tu as très bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message n°9
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle Dim 11 Mar - 18:45

ah je me disait aussi je comprenais plus rien d'où j'écrivais et où ça allait Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Lepetiqohéleth



Nbs de messages postés : 2633
Inscrit(e) depuis le : 03/12/2010
Où je me trouve Où je me trouve : L'ultra-périphérie européenne

Message n°10
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle Dim 11 Mar - 18:54

Ouais ! mais ce qui me surprend c'est que je l'ai fait au moment ou le forum s'était vidé. Et puis le temps de faire la manoeuvre, je m'aperçois que Monami. avait déjà posté son message. Le temps de réaliser ce qui se passe, je vais à nouveau vérifier si y du monde, à nouveau plus personne ! Comme quoi c'est très furtif un forum !!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jehovahyhwh.org
fleur des champs

avatar

Nbs de messages postés : 715
Inscrit(e) depuis le : 14/02/2012
Mon age : 24
Où je me trouve Où je me trouve : Sur une île de Cham ^^

Message n°11
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle Dim 11 Mar - 19:19

Caoimhin a écrit:
Lhominjust a écrit:
Paix, faveur et miséricorde divines,

Je vous prie de m'excuser, je viens juste de diviser le sujet en deux. Les deux tiers ont basculé sur le huis-clos. Désolé pour ceux qui n'y sont pas et qui étaient en train de participer. Une fois l'opération faite, j'ai constaté que Monami. venait juste de poster un message. Mais, comme pas mal d'idées personnelles étaient émises, on ne pouvait pas continuer ainsi.
Désolé encore
Tu as très bien fait.

C'est vrai tu as bien fait Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://gouttes-de-rosee.e-monsite.com/
Invité
Invité



Message n°12
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle Dim 11 Mar - 19:25

y a aussi un truc louche avec éphésien!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message n°13
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle Dim 11 Mar - 19:34

louche c'est votre conception concernant la question.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message n°14
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle Dim 11 Mar - 19:38

samuel a écrit:
louche c'est votre conception concernant la question.
AAAAAAAAAAAAh Samuel ne soit pas sur la défensive comme ça halalala Very Happy

Louche sur le faite que j'en ai perdu un bout du post....un bout là un bout dans le huis clos
Revenir en haut Aller en bas
Lepetiqohéleth



Nbs de messages postés : 2633
Inscrit(e) depuis le : 03/12/2010
Où je me trouve Où je me trouve : L'ultra-périphérie européenne

Message n°15
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle Dim 11 Mar - 19:43

Balatum פיליפ a écrit:
y a aussi un truc louche avec éphésien!

Bin ... du coup, peu de temps après j'ai basculé aussi une partie du sujet sur Ephésiens dans le huis-clos. Parfois il me faut me réserver du temps pour mettre de l'ordre dans tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jehovahyhwh.org
Invité
Invité



Message n°16
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle Dim 11 Mar - 19:47

Lhominjust a écrit:
Balatum פיליפ a écrit:
y a aussi un truc louche avec éphésien!

Bin ... du coup, peu de temps après j'ai basculé aussi une partie du sujet sur Ephésiens dans le huis-clos. Parfois il me faut me réserver du temps pour mettre de l'ordre dans tout ça.
Oui, oui je m'en suis rendu compte après.....je croyais voir double Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message n°17
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle Lun 12 Mar - 1:07

il y a rien de louche dans les écrits de Paul.
CE SUJET ET DES PLUS LOUCHE PAR CONTRE.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message n°18
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle Lun 12 Mar - 1:19

samuel a écrit:
il y a rien de louche dans les écrits de Paul.
CE SUJET ET DES PLUS LOUCHE PAR CONTRE.
Pffffff eh bin y a du mal de fait......t'as lu le message plus haut? je le remet, t'as pas suivie la conversation.......alors forcément tu pètes un câble Very Happy


Citation :
par Balatum פיליפ le Dim 11 Mar 2012 - 12:38

samuel a écrit:louche c'est votre conception concernant la question.

AAAAAAAAAAAAh Samuel ne soit pas sur la défensive comme ça halalala
Louche sur le faite que j'en ai perdu un bout du post....un bout là un bout dans le huis clos
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message n°19
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle Lun 12 Mar - 1:23

alors tu rétablis les fait comme il doit être.et selon l'esprit que dit la société sur cela.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message n°20
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle Lun 12 Mar - 1:35

samuel a écrit:
alors tu rétablis les fait comme il doit être.et selon l'esprit que dit la société sur cela.

Si quelqu'un peu m'expliquer ce que Samuel me dit je comprend rien du tout merci bien
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message n°21
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle Lun 12 Mar - 3:36

Ne fait pas le semblent de pas me comprendre .
tu remonte toutes tes interventions et tes remarques négatives concernant le sois disant' collège central 'du premier siècle.


Dernière édition par samuel le Lun 12 Mar - 3:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message n°22
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle Lun 12 Mar - 3:39

Balatum פיליפ a écrit:
samuel a écrit:
alors tu rétablis les fait comme il doit être.et selon l'esprit que dit la société sur cela.

Si quelqu'un peu m'expliquer ce que Samuel me dit je comprend rien du tout merci bien
samuel te dis que le sujet lui est resté au travers de la gorge, et que tu as intérêt de revenir à un discours reconnu par l'organisation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message n°23
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle Lun 12 Mar - 3:41

VENT a écrit:
Balatum פיליפ a écrit:
samuel a écrit:
alors tu rétablis les fait comme il doit être.et selon l'esprit que dit la société sur cela.

Si quelqu'un peu m'expliquer ce que Samuel me dit je comprend rien du tout merci bien
samuel te dis que le sujet lui est resté au travers de la gorge, et que tu as intérêt de revenir à un discours reconnu par l'organisation.
c'est tout a fait ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message n°24
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle Lun 12 Mar - 3:52

VENT a écrit:
Balatum פיליפ a écrit:
samuel a écrit:
alors tu rétablis les fait comme il doit être.et selon l'esprit que dit la société sur cela.

Si quelqu'un peu m'expliquer ce que Samuel me dit je comprend rien du tout merci bien
samuel te dis que le sujet lui est resté au travers de la gorge, et que tu as intérêt de revenir à un discours reconnu par l'organisation.
Merci VENT.....c'est bien ce que je me disais il a rien compris bon! on recommence....je re explique
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message n°25
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle Lun 12 Mar - 3:52

tant fait pas j'ai bien compris ta manière d'agir.
alors n'en rajoute pas une couche.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Message n°26
MessageSujet: Re: Un collège central au premier siècle

Revenir en haut Aller en bas

Un collège central au premier siècle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant