YHWH Jéhovah, Sa Parole, Ses Serviteurs, Son Esclave
BIENVENUE sur notre forum dédié à YHWH (Jéhovah)
N'hésitez pas à vous inscrire, cela prend 2mn et vous pourrez participer immédiatement à tous nos forums de discussion...Un Huis-Clos est également disponible pour nos frères du Christ.
Alors, à tout de suite!


Discussions constructives entre chrétiens reconnaissant YHWH comme leur Père et Jésus-Christ comme leur Sauveur.
 
AccueilFAQS'enregistrer

Partagez|

L'excommunication, biblique ou pas ? (sujet ouvert par Etalonservic)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
etalonservic
admin


Nbs de messages postés : 325
Inscrit(e) depuis le : 03/11/2012
Mon age : 62
Où je me trouve Où je me trouve : russie

Message n°101
MessageSujet: Re: L'excommunication, biblique ou pas ? (sujet ouvert par Etalonservic) Ven 15 Nov - 14:29

Lepetiqohéleth a écrit:
Paix, faveur et miséricorde divines,

Nous sommes au moins trois dans le même cas sur la cigarette. Sauf que moi (pour être 100 % véridique) quand j'avais entre 6 et 8 ans, j'avais trouvé un mégot de cigarette encore fumant par terre dans le lotissement où on habitait. J'ai regardé si personne ne me voyait et je l'ai portée à ma bouche. J'ai essayé d’inhaler cette fumée, mais inutile de vous dire que l'effet que ça m'a fait, ça m'a dégoutté définitivement de la cigarette ! 
Cette année j'ai eu l'occasion d'emmener un clochard (en vrai il est clochard quand il est ivre mort) dans ma voiture un bout de chemin. Mais il sentait tellement la cigarette et le cannabis que j'avais l'impression d'étouffer. Sur le coup, j'ai presque même regretté de l'avoir emmené. Mais je ne pouvais plus le sortir de la voiture car ça ne se fait pas. Je l'ai supporté jusque sa destination.

Je comprends donc très bien le passage d'Isaïe, l'état d'esprit de Yah envers celui qui se considère plus "saint" que son prochain en le rejetant. 
Ce n'est évidemment pas de cette façon que nous devons nous comporter vis à vis d'un frère ou soeur excommunié(e). Nous ne devons pas les avoir en dégoût et ne jamais nous considérer supérieurs à eux ou plus saints qu'eux. C'est son péché que nous avons en dégoût.
Si c'est comme cela que nous voyons un excommunié, alors Yah lui-même est en droit de nous avoir en dégoût.

Pour autant, ce n'est pas parce que vous ne saluez pas une personne dans la rue que cela veut dire qu'elle vous dégoutte, non bien sûr. Ni même bien sûr que si vous ne manger pas avec un excommunié que cela veut dire que vous le détestez. 
C'est la bible qui nous enjoint de ne pas saluer ou manger avec une telle personne, nous le faisons point c'est tout. Mais jamais elle nous dit que cela nous autorise à nous considérer plus saint que la personne rejetée.  En ne fréquentant plus une personne qui s'est entêtée dans le mal, nous prenons en compte toute la mesure de cette vérité : " Ne savez-vous pas qu'un peu de levain fait fermenter toute la masse ? ".
C'est donc pour éviter d'être contaminé par le péché et afin que le principal concerné prenne honte de son péché que nous arrêtons de le fréquenter. Mais cela reste relatif. Car notre amour chrétien nous obligera de lui venir en aide si cela est nécessaire.

Très bonne journée à tous.
Cher Frère

Merci pour ton exemple , tu as montre un bel interet chrétien.
Et j’apprécie aussi ta dernière phrase
Essayons de progresser ensemble,un frere ancien alcoolique perd sa femme qu il aimait tant.Et il rechute ,un soir ,deux soirs.......
Dans son désarroi Si un pécheur que l'on estime non repentant ,nous écoute et a honte de son péché,faut il ne plus lui parler ?
Ou peut on avec patience l'aider dans ce péché dont il rechute souvent a cause de sa depression et de sa nouvelle solitude
Que notre amour dirige nos pensees
Revenir en haut Aller en bas
Lepetiqohéleth



Nbs de messages postés : 2633
Inscrit(e) depuis le : 03/12/2010
Où je me trouve Où je me trouve : L'ultra-périphérie européenne

Message n°102
MessageSujet: Re: L'excommunication, biblique ou pas ? (sujet ouvert par Etalonservic) Sam 16 Nov - 12:05

Paix, faveur et miséricorde divines,

Après je crois que des cas extrêmes on pourrait s'en inventer autant que l'on veut. Il faut rester dans du raisonnable. 
Cependant, si cas extrême il y a, je crois que les anciens devraient humblement se déclarer incompétents et ce genre de cas devraient être traité par une "juridiction" supérieure ; peut-être un comité de surveillant de circonscription, voire le comité de filiale. Mais cela n'existe pas dans l'organisation. Il existe de comité d'appel formé par le surveillant de circonscription, mais composé de "simples anciens" d'autres congrégations.
Mais ce principe existait dans l'ancien Israël quand les anciens ne savaient pas résoudre un problème, ils s'en remettaient directement à Moïse. Si lui-même n'avait pas la solution, il interrogeait Jéhovah.

_________________________________________________
Heureux les pacifiques, puisqu’ils seront appelés ‘ fils de Dieu ’. Mat 5: 9 Soyons tous des faiseurs de paix sur ce forum en particulier les membres oints pour que l'expression "fils de Dieu" ne leur soient pas arrachée !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jehovahyhwh.org
Gaïus



Nbs de messages postés : 709
Inscrit(e) depuis le : 16/12/2012

Message n°103
MessageSujet: Re: L'excommunication, biblique ou pas ? (sujet ouvert par Etalonservic) Dim 17 Nov - 0:33

Lepetiqohéleth a écrit:
... si cas extrême il y a, je crois que les anciens devraient humblement se déclarer incompétents et ce genre de cas devraient être traité par une "juridiction" supérieure ; peut-être un comité de surveillant de circonscription, voire le comité de filiale. Mais cela n'existe pas dans l'organisation. Il existe de comité d'appel formé par le surveillant de circonscription, mais composé de "simples anciens" d'autres congrégations.
Mais ce principe existait dans l'ancien Israël quand les anciens ne savaient pas résoudre un problème, ils s'en remettaient directement à Moïse. Si lui-même n'avait pas la solution, il interrogeait Jéhovah.

Le modèle pour les ekklesíae ou églises ou communautés chrétiennes (ou congrégations comme vous dites) est clairement exposé dans les chap 2 et 3 de l'Apocalypse où l'inspecteur céleste Jésus-Christ nous est décrit visitant les 7 églises avec des yeux comme des flammes de feu auxquels rien n'échappe ! Ce qui échapperait donc aux frères et soeurs locaux serait réglé par l'intervention personnelle de Jésus lorsque les chrétiens auraient fait leur part (S'ils ne faisaient rien, ils risquaient que le surveillant céleste enlève tout simplement leur "chandelier").

Le livre de l'Apocalypse ne parle pas d'une direction centrale terrestre qui aurait supervisée les églises locales en intervenant en leur sein comme du temps des Israélites de l'antiquité. Les chrétiens n'en avaient pas besoin et n'en ont toujours pas besoin jusqu'à nos jours puisque Jésus était et est toujours vivant parmi eux comme il l'avait promis :
Citation :
En effet, là où deux ou trois sont rassemblés en mon nom, je suis au milieu d'eux. (Matthieu 18:20)
... Et moi, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde.» (Matthieu 28:20)
Revenir en haut Aller en bas
Lepetiqohéleth



Nbs de messages postés : 2633
Inscrit(e) depuis le : 03/12/2010
Où je me trouve Où je me trouve : L'ultra-périphérie européenne

Message n°104
MessageSujet: Re: L'excommunication, biblique ou pas ? (sujet ouvert par Etalonservic) Dim 17 Nov - 12:03

Paix, faveur et miséricorde divines,

Je pense que le Seigneur Jésus laisse à chaque ekklesia comme tu dis une certaine latitude sur le plan organisationnel. 
Imagine que tu organises chez toi des réunions d'étude de la Bible et de prière, .... le groupe prend de l'ampleur. Si tu deviens le responsable du groupe et si naturellement tu as des talents d'organisateur, tu prendras des décisions pour le bien du groupe. A mesure que le groupe grossi, des difficultés internes peuvent surgir. Parfois on est pris de court. Il faut parfois qu'une difficulté arrive pour qu'on réfléchisse sur la manière de la régler. Tu t'aidera certainement de la bible pour essayer de trouver le comment du pourquoi. Mais pour certaine chose la bible ne pourra t'être d'un grand secours car parfois des problèmes sont propres à notre siècle. 
Par exemple, suppose que dans ton groupe deux clans se forment quant à l'utilisation d'une tablette ou non pendant le culte pour étudier la bible. L'un dit que cela constitue " l'étalage de ses ressources " et l'autre dit que c'est un support comme un autre et qu'il faut vivre avec son temps. En tant que responsable, la décision que tu prendras ne plaira pas forcément l'un des deux groupes, mais il te faudra trancher pour éviter des tiraillements inutiles.
Ceci pour dire que chaque organisation chrétienne peut décider d'elle-même ce qu'il faut pour la bonne marche de son église (notamment en ce qui concerne les procédures ou dans la forme si tu préfères). Cela je ne conteste pas dans la mesure que ça ne va pas à l'encontre d'un principe biblique.
Que chez les catholiques toute une procédure est mise en place pour excommunier un prêtre, cela je ne conteste pas c'est leur truc propre à eux. Mais qu'on interdise aux prêtres et évêques de fonder légalement une famille, là ce n'est pas biblique.

Par exemple, autant que c'est biblique les réunions de culte à domicile (comme ça l'est aussi dans les églises), autant que la bible ne dit rien s'il faut venir en chaussures fermées ou ouvertes. Mais en tant que responsable, en quoi serais-tu moins chrétien si tu fixes comme règle que les assistants ne doivent pas porter des tongs pour assister à ce genre de réunions ?

Je reste donc convaincu que la bible recommande tant à l'époque pré-chrétienne qu'au premier siècle, que les surveillants de la congrégations devaient veiller à la pureté de celle-ci et si la nécessité s'imposait d' " ôter le méchant du milieu de vous ". Cela est biblique. 
Jésus quand il juge les congrégations, c'est aux "étoiles", les anciens qu'il s'en prend directement, pas aux ouailles. 
Maintenant que ces derniers pour arriver à bout d'un problème soient passés par un CDR local, un comité d'appel, de filiale, (ou comité d'évêques, de cardinaux, etc...) ça ça ne le regarde pas. Ce qui intéresse le Seigneur, c'est qu'on ne tolère pas le mal dans son église.

Bonne journée à tous.

_________________________________________________
Heureux les pacifiques, puisqu’ils seront appelés ‘ fils de Dieu ’. Mat 5: 9 Soyons tous des faiseurs de paix sur ce forum en particulier les membres oints pour que l'expression "fils de Dieu" ne leur soient pas arrachée !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jehovahyhwh.org
Gaïus



Nbs de messages postés : 709
Inscrit(e) depuis le : 16/12/2012

Message n°105
MessageSujet: Re: L'excommunication, biblique ou pas ? (sujet ouvert par Etalonservic) Mar 19 Nov - 1:39

Lepetiqohéleth a écrit:
Paix, faveur et miséricorde divines,
...   suppose que dans ton groupe deux clans se forment quant à l'utilisation d'une tablette ou non pendant le culte pour étudier la bible. L'un dit que cela constitue " l'étalage de ses ressources " et l'autre dit que c'est un support comme un autre et qu'il faut vivre avec son temps. En tant que responsable, la décision que tu prendras ne plaira pas forcément l'un des deux groupes, mais il te faudra trancher pour éviter des tiraillements inutiles.

Paix aussi à toi Leptiqohéleth et aux lecteurs,
si l'un a une Bible sous forme de livre et l'autre sous forme électronique, où est le problème nécessitant l'intervention d'un "responsable" ? N'est-ce pas réjouissant que chacun vienne avec "sa" Bible pour vérifier si ce qu'il entend est exact ? (1Thessaloniciens 5:21).

Lepetiqohéleth a écrit:
... chaque organisation chrétienne peut décider d'elle-même ce qu'il faut pour la bonne marche de son église (notamment en ce qui concerne les procédures ou dans la forme si tu préfères). Cela je ne conteste pas dans la mesure que ça ne va pas à l'encontre d'un principe biblique.
Que chez les catholiques toute une procédure est mise en place pour excommunier ...

Lorsque Jésus était au milieu du peuple de Dieu de l'antiquité, le système juif en vigueur au temps des scribes et des pharisiens connaissait les sanctions suivantes :
1) Niddouy exprimait le premier degré des sanctions. Il imposait des restrictions à table et dans la visite du temple.
2) Chérem. Si le transgresseur restait obstiné, le Conseil décidait la malédiction sur lui . Il était exclu de la communauté et retranché complétement de la vie spirituelle, religieuse et sociale
3) Shammattá est un terme général pour désigner aussi bien niddouy que chérem avec les nuances allant de restrictions jusqu'à "l'exclusion de la synagogue".
Beaucoup de règles et commandements d'hommes avaient été ajoutés à la loi divine. Il en est de même dans les églises et dénominations chrétiennes.
Jésus avait donné une instruction très simple montrant comment se comporter envers un frère pécheur non repantant : "qu'il soit pour toi comme un homme des nations et comme un publicain" (Matthieu 18:17). Il ne fallait tout simplement plus avoir de communion religieuse un tel frère, mais le traiter avec respect comme on devait traiter avec respect un homme des nations. Cette "simplicité du Christ" me suffit personnellement pour garder pure l'ekklesía chrétienne (2Corinthiens 11:3).

Lepetiqohéleth a écrit:
... Ce qui intéresse le Seigneur, c'est qu'on ne tolère pas le mal dans son église.
Oui, tout à fait !
Sincèrement et respectueusement
Gaïus
Revenir en haut Aller en bas
Lepetiqohéleth



Nbs de messages postés : 2633
Inscrit(e) depuis le : 03/12/2010
Où je me trouve Où je me trouve : L'ultra-périphérie européenne

Message n°106
MessageSujet: Re: L'excommunication, biblique ou pas ? (sujet ouvert par Etalonservic) Mar 19 Nov - 12:07

J'en apprends de toi Gaïus, merci beaucoup.

_________________________________________________
Heureux les pacifiques, puisqu’ils seront appelés ‘ fils de Dieu ’. Mat 5: 9 Soyons tous des faiseurs de paix sur ce forum en particulier les membres oints pour que l'expression "fils de Dieu" ne leur soient pas arrachée !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jehovahyhwh.org
Gaïus



Nbs de messages postés : 709
Inscrit(e) depuis le : 16/12/2012

Message n°107
MessageSujet: Re: L'excommunication, biblique ou pas ? (sujet ouvert par Etalonservic) Mer 20 Nov - 20:50

Lepetiqohéleth a écrit:
J'en apprends de toi Gaïus, merci beaucoup.
Eh bien c'est réciproque cher Lepetiqohéleth !

L'apôtre Paul nous encourage à garder l'esprit ouvert en écrivant :
Citation :
mais examinez toutes choses, retenez ce qui est bon (1 Thessaloniciens 5:21)

J'ai pris l'habitude d'examiner avec les Écritures non seulement ce que croient les autres mais également et surtout ce que je crois moi-même. Je le fais bien sûr avec l'aide de l'Esprit saint qui guide les disciples "dans toute la vérité" mais je suis ouvert aussi à ce que disent d'autres chrétiens (Jean 16:13).

Je reviens sur le sujet dès que mon temps me le permettra.
À bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Message n°108
MessageSujet: Re: L'excommunication, biblique ou pas ? (sujet ouvert par Etalonservic)

Revenir en haut Aller en bas

L'excommunication, biblique ou pas ? (sujet ouvert par Etalonservic)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5